Bienvenue

Sur notre site Internet, vous trouverez des informations pratiques sur notre cabinet et notre équipe, ainsi que des fiches techniques sur de nombreux sujets.

N'hésitez-pas à nous contacter!



Cabinet Dentaire DES DRS FRANCIS DELORD et HELENE MAGNAUDET-DESARMEAUX

Dr. Francis DELORD,

Diplomé de la faculté de Chirurgie Dentaire de Bordeaux en 1974, Ancien attaché à l'enseignement auprès de la faculté de Chirurgie-Dentaire de Bordeaux - Enseignant au CNQAOS - Diplômé d'un CES de métallotechnie

Dr. Hélène Magnaudet-Désarmeaux,

Diplomée de la Faculté de Chirurgie Dentaire de Bordeaux en 1990, Diplomée du Cercle d'Etudes d'Implantologie Orale et Parodontologie - Assistante à l'ONFOC

Résidence SPLENDID
40 Allées D'Orléans
33000 BORDEAUX
Tél. : 05.56.44.64.00

Recherche

par mot-clés

Charte déontologique
Edentation totale
Vous avez perdu la totalité de vos dents, soit au maxillaire (en haut) soit à la mandibule (en bas) soit sur les deux arcades. La solution traditionnelle du dentier n'est guère satisfaisante.

 - Crédit photos CONSULT PROLes dents tiennent grâce à leur racine. Quand une dent manque, il est classique de s'appuyer sur sa racine pour la reconstituer (couronne, prothèse).

Quand la partie visible de la dent manque, on peut alors s'appuyer sur les dents ou les racines d'à côté pour reconstituer la dent absente (bridge).


 - Crédit photos CONSULT PROQuand toutes les racines sont absentes, il est alors impossible de trouver un appui pour faire tenir les prothèses classiques. Il est traditionnel de concevoir une prothèse totale adjointe, encore appelée "dentier". Si son esthétique est parfois satisfaisante, il est peu probable que son confort soit agréable, voire supportable.


Même s'il est esthétique, le traditionnel dentier suppose de réduire le confort (goûter, embrasser...) et la fonction (mâcher, croquer, mordre...)

La dentisterie restauratrice
 - Atteinte carieuse de l'émail et de la dentine

Le traitement vise à arrêter l'évolution de la carie et à éliminer les zones tissulaires abimées, favoriser la cicatrisation des tissus sains sous -jacent, éviter la récidive, restaurer la forme anatomique et fonctionnelle de la dent.

Les cavités de restauration dentaire sont classées en :
  • cavités simples, une seule face,
  • cavités composées deux faces;
  • cavités composée trois faces et plus.


Les matériaux utilisés pour l'obturation de la cavité peuvent être :
  • métalliques (amalgame d'argent, incrustations coulées de type inlay, onlay)
  • translucides dont la teinte se rapproche de celle de la dent, composites, verres ionomères, ciments..


Si l'on compare, l'amalgame demeure en France la technique la plus couramment utilisée mais la part des composites augmente par la correction de leurs principaux défauts ( progrès des collages, augmentation de la dureté et la diminution de la rétraction). Les inlays nécessitent une étape de laboratoire, sont donc plus onéreux et ne sont toujours pas pris toujours en charge par l'assurance maladie obligatoire ou complémentaire.

Tenons dentinaires

Pour améliorer la rétention de la restauration lorsque la dent est très délabrée, le praticien à recours à des tenons dentinaires. Ce sont de très petites vis.